> Inscrivez-vous pour accéder à notre base de documentation technique et commerciale

 

Équilibrage


Équilibrage des collecteurs & circuits de plancher chauffant :

Désagréments liés au non équilibrage :

Une installation non équilibrée entraîne une mauvaise répartition de chaleur au sein de l’habitat.

Les conséquences sont les suivantes :

- Surconsommation énergétique

- Inconfort (surchauffes ou sous-chauffes locales)

- Problèmes de régulation de la T°

Intérêt de l’équilibrage :

Objectif : Equilibrer les débits dans l’installation.

But : Répartir la distribution de chaleur de manière optimale (collecteurs et circuits).

Efficacité énergétique :

Sur une installation non équilibrée, des débits trop forts sur une partie de l’installation engendreront une surconsommation. En outre, un manque de chaleur sera perceptible sur une autre partie de l’installation.

Confort :

Avec des collecteurs et circuits de plancher chauffant bien équilibrés, on évite toute surchauffe locale avec effet inverse sur une autre partie de l’installation.

Régulation de la T° :

En cas de non équilibrage, il peut y avoir des difficultés à réguler plusieurs zones à une même température de consigne.

Principe de l’équilibrage :

L’équilibrage d’un collecteur ou d’un circuit consiste à augmenter ou baisser le débit d’eau qui est acheminé vers ce collecteur ou ce circuit.

Le débit d’eau qui sera fourni à un collecteur est déterminé en fonction des pertes de charge de l’alimentation du collecteur.

Plus un collecteur sera favorisé par rapport aux autres (car proche de la chaudière, faibles besoins en chaleur, …), plus celui-ci verra son débit d’eau freiné grâce aux vannes d’équilibrage collecteurs.

Cela permet de rétablir un équilibre hydraulique avec les autres collecteurs.

De la même manière, un circuit de plancher chauffant qui alimente une pièce aura un débit d’eau et des pertes de charge différentes d’une pièce avec un autre besoin calorifique.

Le principe de détermination de l’équilibrage d’un circuit est identique à celui d’un collecteur.

Importance et précision des vannes d’équilibrage/robinets micrométriques Velta :

Grâce aux 8 possibilités de réglages et à leur précision (réglage micrométrique), les vannes d’équilibrage Velta permettent de répartir la chaleur dans l’installation en fonction des besoins de chaque zone.

Nota  : Permet également l’isolement du collecteur ce qui facilite les interventions sur l’installation.

Possibilité d’asservissement (commande thermique adaptable) avec les régulations VELTA Origo/Modulo.

Les collecteurs Velta sont équipés de robinets micrométriques sur le départ de chaque circuit. Pour un réglage fin et précis, tous les collecteurs disposent de 11 possibilités de réglage.

De fait, chaque circuit fait bénéficier à l’ambiance de la chaleur juste nécessaire au confort des occupants.

C’est seulement une fois l’installation correctement équilibrée que l’on pourra chercher à optimiser la température de départ (courbe de chauffe).

En conclusion, les organes d’équilibrage Velta permettent une meilleure gestion de l’énergie.

Régulation pièce/pièce :

Qui ? Installateur d’équipements de chauffage par le sol.

Quoi ? Un système de régulation pièce par pièce se compose de :

Version filaire : un thermostat d’ambiance, une commande thermique (permet l’ouverture ou la fermeture d’un circuit de plancher chauffant/rafraîchissant).

Version radio-fréquence (868,3 MHz) : élément de base, thermostat d’ambiance, commande thermique

Où ? Le thermostat se positionne idéalement à 1,6 m du sol au centre de la pièce, à l’abri des courants d’air et des rayons du soleil.

Quand ? Prévoir le câblage des thermostats filaires et une alimentation électrique pour élément de base Modulo (version radio-fréquence) avant la pose du plancher chauffant.

Installation des thermostats en toute fin d’intervention du lot chauffage. 

Comment ?

Régulation filaire : Tout écart écart de température provoque l’ouverture ou la fermeture de la commande thermique, selon qu’il faille élever ou abaisser la température ambiante.

Régulation radio-fréquence : Le thermostat mesure la température ambiante et la compare à la température de consigne. Les informations relevées sont communiquées à l’élément de base grâce aux ondes radio-fréquences (868,3 MHz). Tout écart communiqué à l’élément de base entraîne l’ouverture ou la fermeture de la commande thermique, selon qu’il faille élever ou abaisser la température ambiante.

Nous vous invitons à consulter les documents de pose Veltamat Modulo (version radio-fréquence) et Veltamat Origo (version filaire) pour toute information complémentaire concernant : le câblage, le fonctionnement du système et son utilisation.

Combien ? Un thermostat d’ambiance par zone à réguler (un par pièce en général pour une habitation) avec éventuellement une sonde d’ambiance en complément pour des cas de figure spécifiques.

Un thermostat filaire peut piloter jusqu’à 10 circuits de plancher chauffant.

Un thermostat radio-fréquence peut piloter jusqu’à 32 circuits raccordées sur un élément de base (jusqu’à 32 commandes thermiques et 8 zones par élément de base).

Pourquoi ? Afin d’optimiser les dépenses énergétiques et le niveau de confort, la régulation pièce par pièce maintient la température de consigne au sein de chaque pièce en pilotant les commandes thermiques qui régulent les circuits de planchers chauffants/rafraîchissants.


Rénoplus

Nouveau système spécial Rénovation à partir de 13 mm de réservation. Velta (...) Lire la suite

Toutes les actualités